projet de construction avec BIM

Qu’est-ce que le BIM et quels sont ses avantages pour l’industrie de la construction ?

Le boom démographique observé dans plusieurs capitales du monde a conduit à des exigences dans le domaine des bâtiments. Ce phénomène fortement soutenu par l’exode rural a entraîné le renforcement des capacités des villes à offrir des logements de qualité aux citadins. Pour répondre à cette demande, plusieurs approches existent. Le BIM qui fait partie de ces approches, se différencie par sa méthode et ses moyens. Il propose de nouvelles manières de faire avec une technologie innovante. Découvrez ici de quoi il est question et les avantages pour l’industrie de la construction.

Le BIM : définition

Le BIM est défini comme Building Information Modeling ou Building Information Management. Comme vous le découvrirez sur ce site, il désigne une méthode de production rationnelle qui vise la gestion des données pour les bâtiments et les infrastructures. Pour faire plus simple, le BIM aboutit à une représentation numérique des caractéristiques physiques et fonctionnelles d’un bâtiment ou tout autre ouvrage du secteur du BTP.

La mise en place d’un projet de construction aujourd’hui, doit impérativement faire appel à l’expertise d’un bureau d’études BIM. Ce dernier se charge de la réalisation de la maquette numérique, mais si vous le souhaitez, il pourra également assurer la construction de votre bâtiment jusqu’à sa livraison. 

Toutefois, la mission d’un bureau d’études pourra simplement se définir à travers des conseils d’experts.

Le BIM : avantages pour l’industrie de la construction 

Lorsque les personnes font recours au BIM, c’est à cause des nombreux avantages qu’il offre. Ces avantages sont liés à chacune des étapes du projet.

Qualité supérieure des travaux

Lorsque vous faites appel à un bureau d’études BIM pour la construction d’un bâtiment, vous avez la certitude de construire un ouvrage aux normes internationales dans ce domaine. Votre bâtiment offrira plus de confort à ses occupants.

Pour y arriver, cette méthode propose plusieurs modèles qui sont appelés des dimensions. Ces derniers se déclinent comme suit :

  • 3D comprenant le modèle de l’objet,
  • 4D relative au temps,
  • 5D qui comprend le coût de construction,
  • 6D relative à l’opération même,
  • 7D qui se rapporte à l’aspect développement durable,
  • 8D qui concerne le volet sécurité du bâtiment.

Toutes les dimensions sont liées les unes aux autres. Par conséquent, la dimension 4D permet de décliner le calendrier des activités de la 3D, ce qui facilite la planification des activités. La 5D quant à elle, permet d’élaborer le budget du projet avec la consommation des fonds selon chaque rubrique et sur toute la période de construction. 

Le modèle 6D facilite la gestion des installations. Ce faisant, le BIM permettra d’apporter des détails importants à la géométrie, aux relations et capacités de propriété afin de réussir la gestion cohérente des installations. 

Avec la 7D, les notions de développement durable sont introduites dans le secteur du BTP. Ces exigences environnementales visent à réduire l’impact carbone de l’activité de construction. Cette tâche relève de la responsabilité du gestionnaire de projet. La 8D se rapporte à la sécurité du bâtiment aussi bien au cours de la conception que de la construction.

Ainsi, avec le BIM Management, toutes les données relatives à la construction d’un bâtiment sont prises en compte. Notez que pour assurer cette qualité supérieure des travaux, l’industrie de la construction a dû se réinventer. En effet, toutes les étapes du projet impliquent chacun des acteurs afin que le résultat final soit, à tous les égards, le plus satisfaisant possible. 

Rapidité dans la réalisation des travaux

La rapidité de la construction d’un bâtiment passe notamment par une organisation du projet de construction. Ce dernier commence par la synthèse technique qui permet d’étudier les interférences entre les différents réseaux de la construction spatiale. L’objectif est d’assurer une coordination entre les lots techniques et les autres corps d’état. 

Le projet de construction passe également par la synthèse architecturale qui consiste à assurer l’harmonie et le respect du projet architectural. 

La dernière étape avant la construction proprement dite est la présynthèse qui vise à assurer une mission TCE de l’APS au DCE. Au cours de cette étape, les problèmes sont repérés au plus tôt dans les études de conception afin d’y apporter des réponses immédiates et satisfaisantes. 

Le projet de construction est indissociable de la construction de l’ouvrage et permet une évolution rapide des travaux. En 2016, le rapport McKinsey révèle que 75% des entreprises qui ont utilisé le Building Information Modeling, ont réussi à exécuter leurs travaux en un temps record avec une optimisation des coûts de production.

Par ailleurs, dans le secteur du BTP, le bâtiment a un cycle de vie. En effet, lorsque vous passez par un bureau d’études BIM pour la construction d’un bâtiment, vous aurez toutes les données importantes à l’évolution de votre ouvrage. Elle va de la conception à la démolition du bâtiment. De ce point de vue, le BIM est une réponse globalisante à toutes les préoccupations de construction.

projet de construction avac BIM