Les 3 questions à poser absolument lors d’un recrutement.

Outre votre CV, l’entretien de recrutement reste un incontournable par lequel le recruteur évalue vos potentialités et décide ou non de vous attibuer le poste pour lequel vous postulez. C’est une étape cruciale du processus de recrutement au cours de laquelle (étape), le pose de nombreuses questions dans le but de mettre en lumière vos points forts et éprouver votre capacité de raisonnement. Quel que soit votre profil ou le domaine dans lequel vous intervenez, certaines questions sont classiques et méritent d’être abordées sans stress pour ne pas tomber dans le panneau. Alors que vous soyez recruteur ou employé, ce qui suit peut vous être d’une assez grande utilité.

Que savez-vous de notre entreprise et en quoi elle vous attire?

D’entrée, avec une telle formulation, on a l’impression de subir deux interrogations à la fois. Mais il n’en est rien car si le candidat répond bien, la réponse au premier volet de la question se retrouvera dans le deuxième et vice versa. Cette question est souvent posée par l’employeur dans le but de vérifier l’état d’avancement des recherches du postulant ainsi que l’intérêt que les raisons de sa motivation. Ainsi quel que soit son profil (cadre novice expérimenté), un postulant doit se présenter à l’entretien de recrutement en ayant une connaissance globale de l’entreprise. Plus loin encore, il doit en savoir davantage sur les valeurs qu’elle prône, son organisation, sa culture, son activité principale ainsi que les missions assignées au poste pour lequel il a postulé.

Quels sont vos points forts et vos points faibles?

Si vous êtes recruteur, sachez que cette question est incontestablement très utile. Elle est très importante en ce sens qu’elle permet au candidat de mettre en avant ses capacités réelles et de se rappeler néanmoins ses insuffisances. Voici donc présentée  à lui l’occasion de faire valoir ses expériences lors de son dernier emploi, ses coups de génie dans le milieu académique ainsi que professionnels en paraissant le plus humble possible. Toutefois, il doit faire un retour sur ses faiblesses et cela montre à quel point il peut faire une autocritique objective. L’employeur doit sentir que vous désirez vous améliorer plus encore et cette ambition fait de vous un atout réel pour l’entreprise.

Comment envisagez-vous votre carrière dans l’avenir ?

Il s’agit d’une question permettant de connaitre les objectifs à long terme du postulant. Ainsi, à la fin de l’entretien de recrutement, le recruteur doit savoir si le candidat se voit progresser au sein de l’entreprise ou si le poste qu’on lui attribue n’est rien d’autre qu’une étape avant la recherche d’un autre emploi qu’il juge meilleur.